top of page

Le rôle du Commissaire Priseur :

qui est le commissaire Priseur ?

Un commissaire-priseur est une personne chargée de mettre en vente des biens meubles ou immeubles, généralement aux enchères publiques. Le commissaire-priseur est responsable de la mise en place de la vente, de la publicité de celle-ci et de la gestion de la vente elle-même, y compris la fixation des prix de départ et la gestion des enchères. Le commissaire-priseur doit également s'assurer que les règles et réglementations en vigueur sont respectées et que les biens sont vendus de manière légale et équitable.

Le commissaire-priseur est également responsable de la mise en place de l'enchère, de la vente et de la rédaction du procès-verbal de vente. Le commissaire-priseur peut être spécialisé dans un type de biens particulier, comme les œuvres d'art, les bijoux, les meubles anciens, etc.

Le métier de commissaire-priseur nécessite une grande expertise et une connaissance approfondie des biens mis en vente, ainsi que des règles et des lois en vigueur dans le domaine de l'enchère. Le commissaire-priseur doit également être capable de gérer efficacement les enchères et de négocier les prix avec les acheteurs. Enfin, le commissaire-priseur doit être capable de communiquer efficacement avec les différents intervenants de l'enchère, tels que les vendeurs, les acheteurs et les experts en la matière.En France, le métier de commissaire-priseur est réglementé et nécessite la réussite d'un examen après l'obtention d'une licence en Droit et en Histoire de l'Art.

L'estimation des oeuves d'art

Un commissaire-priseur est un professionnel qualifié et indépendant qui a pour mission d'estimer la valeur de différents objets, généralement des objets d'art, de collection ou de luxe. Ils sont souvent chargés de mettre en vente ces objets lors de ventes aux enchères ou de les coter sur le marché de l'art.

Pour évaluer la valeur d'un objet, le commissaire-priseur se base sur plusieurs éléments, tels que l'authenticité, l'état de conservation, l'historique de l'objet et sa rareté. Ils utilisent également des sources d'information spécialisées, telles que les catalogues raisonnés et les bases de données sur les prix de vente précédents.

Il est important de noter que l'estimation de la valeur d'un objet par un commissaire-priseur est une opinion professionnelle qui peut varier en fonction de l'expertise et de l'expérience de chaque commissaire-priseur. La valeur réelle d'un objet peut également varier en fonction de l'intérêt des acheteurs lors de la vente aux enchères ou sur le marché de l'art.

pourquoi vendre aux enchères publiques ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens choisissent de vendre leurs objets aux enchères publiques plutôt que de les vendre directement à un acheteur ou de les échanger contre d'autres biens ou services :

  1. Obtenir une valeur élevée : les enchères publiques peuvent permettre de maximiser la valeur de l'objet en permettant aux acheteurs de se disputer l'objet et en offrant une plateforme pour le mettre en avant.

  2. Facilité de vente : les enchères publiques permettent de mettre l'objet en vente sans avoir à se soucier de trouver un acheteur individuel.

  3. Transparence : les enchères publiques sont généralement transparentes et les règles de l'enchère sont clairement établies, ce qui peut rassurer les vendeurs quant à la validité de la transaction.

  4. Expertise : les commissaires-priseurs qui organisent les enchères publiques sont des experts dans leur domaine et peuvent aider les vendeurs à estimer la valeur de leurs objets et à les mettre en avant de manière efficace.

  5. Attrait de l'enchère : pour certains acheteurs, participer à une enchère publique peut être une expérience passionnante et divertissante, ce qui peut contribuer à augmenter la demande pour l'objet en vente.

le commissaire priseur vendra t-il au meilleur prix ?

Le commissaire-priseur a pour responsabilité de vendre l'objet aux enchères publiques au meilleur prix possible.  

Le prix d'un objet aux enchères publiques dépend de plusieurs facteurs, tels que l'intérêt des acheteurs, l'état de l'objet, sa rareté et son historique. Si l'objet est très rare et que plusieurs acheteurs sont intéressés, le prix peut atteindre des niveaux élevés. En revanche, si l'objet n'est pas très demandé ou s'il a des défauts significatifs, le prix risque d'être plus faible.

Le commissaire-priseur peut utiliser différentes techniques pour tenter de maximiser le prix de l'objet, telles que la mise en avant de ses caractéristiques uniques ou de son importance historique. C'est le marché qui déterminera le prix de l'objet aux enchères.

     Ventes aux enchères Publiques-Estimations -Expertises
Tableaux, Bijoux, Bronzes,Mobilier, Art asiatique...

01 34 48 03 44newebart@yahoo.fr 

bottom of page